Select Page

Qu’est-ce qu’une fragrance?

Par Mélanie Demers, inf. B.Sc.

Laver, frotter, essuyer, respirer. Puis, tout à coup, vous vous arrêtez et profitez de cet oasis de fraîcheur au milieu de votre salon. Qu’est-ce qui sent si bon lorsque vous faites le ménage? Les fragrances, assurément! D’abord, je vais vous parler de ce qu’est une fragrance et par la suite, je vous illustrerai un de ses principaux effets sur la santé à l’aide d’exemples. Puis, je terminerai en vous suggérant des moyens de les éviter.

Les fragrances donnent l’odeur aux produits que vous utilisez et parfois même, à ceux qui n’ont pas d’odeur! Elles sont présentes partout comme les mauvaises herbes : produits de beauté et de soins personnels, produits d’entretien, détergents à lessive, parfums… En fait, elles sont fabriquées à partir d’un mélange d’une ou plusieurs substances chimiques parmi les 3100 que possède l’industrie pour créer des parfums. Elles proviennent habituellement des dérivés du pétrole ou d’huiles essentielles. Cependant, leur composition demeure un immense mystère pour Monsieur et Madame tout le monde; secret commercial oblige!

Par exemple, vous venez de terminer votre ménage et un arôme citronné flotte dans l’air. Vous prenez quelques respirations en vous reposant et tout à coup, vous sentez vos yeux larmoyants, vous commencez à éternuer et votre gorge semble se nouer. Vous ne comprenez pas ce qui se passe et vous décidez que prendre l’air ne peut que vous aider à mieux respirer.

D’ailleurs, cela vous fait penser à ce collègue qui vous racontait cette histoire d’horreur. Désirant que sa nouvelle flamme puisse se reposer à son retour du bureau, il avait préparé un bain moussant et allumé quelques chandelles parfumées. Puis, il s’était empressé de refermer la porte de la salle de bain afin qu’elle ne s’aperçoive de rien. Lorsqu’elle est arrivée, il lui dit d’aller se reposer dans son petit coin de paradis, endroit où elle a trouvé l’enfer. Immédiatement après avoir ouvert la porte de la salle de bain, elle se sentit oppressée, sa respiration devint sifflante et son souffle sembla se suspendre. Quelques minutes plus tard, elle se trouvait dans l’ambulance, en proie à une grave crise d’asthme qui l’amena au bord du précipice de la mort.

Vous est-il déjà arrivé de rencontrer quelqu’un portant un parfum qui s’est imprégné dans vos vêtements? Même après son départ, vous avez l’impression que cette personne continue de marcher à vos côtés. Puis, une heure ou deux plus tard, vous vous apercevez qu’un mal de tête s’est installé et vous savez que cela est dû à cette odeur qui vous suit comme votre ombre.

Une amie me racontait la semaine dernière qu’elle avait changé de savon à lessive pour laver les draps de son fils. Croyez-le ou non, il n’a pas dormi de la nuit, ses draps étant aussi doux que le dos d’un porc-épic! En fait, en plus de ne pas avoir dormi de la nuit, il s’est réveillé la peau rouge, irritée et ensanglantée, tellement il s’était gratté.

Vous l’aurez compris, un des principaux effets indésirables des fragrances est le déclenchement de réactions allergiques. Qu’elles soient respiratoires ou au niveau de la peau, légères ou graves, rares sont les personnes qui aiment les subir. D’ailleurs, les fragrances sont maintenant considérées parmi le top 5 des principaux allergènes en Amérique du Nord et en Europe. De plus, il est extrêmement complexe d’identifier la substance en cause étant donné que les ingrédients les composant ne sont pas listés. On les retrouve plutôt sous les termes fragrances ou parfums. En fait, c’est comme avoir une allergie alimentaire et n’avoir aucune information plus spécifique que « vous êtes allergique à la nourriture ».

Voici maintenant quelques façon d’éviter les fragrances pour le bien-être de tous :

  • Aérez votre maison: 10 minutes, matin et soir, été comme hiver.
  • Choisissez des produits sans fragrances ajoutées.
  • Si vous êtes attaché à votre parfum, essayez d’éliminer les autres produits contenant des fragrances et utilisez votre parfum moins souvent.
  • La propreté n’a pas d’odeur. Choisissez des produits nettoyants sans parfum. Vous pouvez aussi les fabriquer vous-même, de nombreux sites internet et livres sont disponibles pour vous aider.
  • Choisissez des détergents à lessive et des assouplissants à tissus sans odeur. Faites sécher vos vêtements à l’extérieur, ils sentiront naturellement bon.
  • Évitez les rafraîchisseur d’air en vaporisateur ou ceux branchés dans les prises électriques. Ouvrez les fenêtres, l’aération a bien meilleur goût!

En terminant, je vous ai expliqué ce qu’était une fragrance, je vous ai fait part d’un de ses principaux effets sur la santé et je vous ai donné des moyens simples et efficaces de les éviter. Cependant, l’identification des ingrédients composant une fragrance serait certainement le moyen plus efficace pour détecter l’origine de certaines allergies et ne pas avoir à prendre un risque à chaque fois que l’on utilise un nouveau produit. Qu’en pensez-vous?

Inscrivez votre adresse courriel à droite de cette page pour recevoir le guide “140 façons de modifier votre environnement et améliorer votre santé”

Top 7 des pires ingrédients à éviter dans votre crème solaire

Mélanie Demers, inf. B.Sc.

Parmi toutes les crèmes solaires sur le marché, il est difficile de s’y retrouver. Voici donc une liste des 7 pires ingrédients à bannir dans une crème solaire afin d’éviter que son utilisation crée plus de risques qu’un coup de soleil.

1. Oxybenzone ou avobenzone

Il s’agit d’agents chimiques très efficaces pour filtrer les rayons du soleil. Cependant, ils perturbent les hormones en imitant les oestrogènes féminins, peuvent causer des réactions allergiques au niveau de la peau et sont associés avec l’endométriose chez les femmes.

2. PABA (acide para-aminobenzoïque)

Le PABA est, lui aussi, un filtre chimique très répandu dans les crèmes solaires. Il s’avère surtout relié à des irritations de la peau.

3. Palmitate de rétinyle ou rétinol

Il s’agit d’une forme de vitamine A. Il peut accélérer le développement de lésions et de tumeurs au niveau de la peau quand il est appliqué en présence du soleil. Il est ajouté à certaines crèmes solaires par les manufacturiers qui croient qu’il ralentit le vieillissement de la peau. Cela peut être vrai pour les lotions ou les crèmes de nuit qui sont utilisées à l’intérieur, mais c’est tout le contraire pour celles utilisées à l’extérieur.

4. Parabènes

Les parabènes, souvent précédés d’un préfixe (méthyl-, propyl-, butyl-), sont surtout utilisés comme agents de conservation dans les produits cosmétiques. Ces substances chimiques imitent les hormones, ont été trouvées dans des tumeurs mammaires et sont suspectées interférer avec les fonctions reproductrices chez les mâles.

5. PEG (polyéthylène glycols)

Les PEG sont utilisés dans la base de certaines crèmes. Ils peuvent altérer et réduire l’humidité naturelle de la peau et, par le fait même, augmenter les signes de vieillissement. Ils risquent d’être contaminés par le 1,4-dioxane, un solvant synthétique dont l’utilisation intentionnelle est interdite au Canada, qui est susceptible de causer le cancer et d’irriter la peau.

6. Sodium laurel sulfate / Sodium laureth sulfate

Ces ingrédients dérivés de la pétrochimie sont ajoutés afin de rendre les crèmes solaires plus onctueuses. En plus d’être abrasifs et irritants, ils possèdent des effets perturbant l’équilibre hormonal. Ils peuvent aussi contenir du 1,4-dioxane un composé potentiellement cancérigène.

7. Parfum ou fragrances

Ils donnent l’odeur à votre crème solaire. Les fragrances sont fabriquées à partir d’un mélange d’une ou plusieurs substances chimiques parmi les 3100 que possède l’industrie pour créer des odeurs. Cependant, la composition d’un parfum reste presque toujours inconnue du consommateur, car les substances chimiques utilisées pour le créer ne sont pas inscrites dans la liste des ingrédients. Ceux-ci sont synthétiques, provenant souvent de la pétrochimie (du pétrole) ou des essences naturelles. Finalement, le terme fragrance est utilisé de façon très large afin d’éviter d’en dévoiler les secrets.

Le parfum d’un cosmétique est l’ingrédient le plus susceptible de déclencher des allergies et de l’asthme. En fait, les fragrances sont maintenant considérées parmi le top 5 des principaux allergènes (qui causent des allergies) en Amérique du Nord et en Europe. De plus, certaines ont aussi été associées au cancer, à l’intoxication des neurones et du système immunitaire, à des maux de tête et des vertiges. Les fragrances contiennent aussi souvent une quantité élevée de phtalates connus pour déséquilibrer les hormones dans le corps et qui ont été associés au cancer du sein ainsi qu’à des malformations congénitales.

N’HÉSITEZ PAS À ME LAISSER VOS COMMENTAIRES!

Références :

Demers, Mélanie (2013). Votre crème solaire est-elle pire qu’un coup de soleil?https://santemelaniedemers.com/votre-creme-solaire-est-elle-pire-quun-coup-de-soleil/ [En ligne], page consultée le 2 juin 2014.

Gue, Lisa (2010). Ce qui importe le plus, c’est le contenu, Fondation David Suzuki, Vancouver, 32 pages, disponible au http://www.davidsuzuki.org/fr/publications/rapports/2010/sondage-sur-les-ingredients-toxiques-contenus-dans-nos-produits-cosmetiques/ [En ligne].

Environmental defence (2012). Les dix plus toxiques, Toronto, http://environmentaldefence.ca/reports/les-dix-plus-toxiques [En ligne], page consultée le 22 décembre 2013.

Hoitsma, A.K. (2013). Secret scents: How hidden fragrance allergens harm public health, Women’s voices for the earth, 28 pages.

Sarantis, H. et al. (2010). Not so sexy : The health risks of secret chemicals in fragrance, Breast cancer fund, Commonweal and Environmental working group, 44 pages.

Les produits de soins personnels pour la famille : de quoi se méfier? (Partie 2)

Cosmétiques

Par Mélanie Demers, inf.B.Sc.

Que contiennent vos produits de soins personnels (ou cosmétiques)? Avez-vous déjà pris le temps d’en lire les étiquettes? Et ceux des enfants, contiennent-ils aussi des ingrédients nocifs? Voici la deuxième partie des ingrédients à éviter dans les cosmétiques.

Parfum ou fragrances

Les parfums ou fragrances donnent l’odeur à vos shampoings, savons, crèmes, etc. et parfois aussi, à ceux qui n’ont pas d’odeur! Les fragrances sont fabriquées à partir d’un mélange d’une ou plusieurs substances chimiques parmi les 3100 que possède l’industrie pour créer des odeurs. Cependant, la composition d’un parfum reste presque toujours inconnue du consommateur, car les substances chimiques utilisées pour le créer ne sont pas inscrites dans la liste des ingrédients. Ceux-ci sont synthétiques, provenant souvent de la pétrochimie ou des essences naturelles. Finalement, le terme fragrance est utilisé de façon très large afin d’éviter d’en dévoiler les secrets.

Le parfum d’un cosmétique est l’ingrédient le plus susceptible de déclencher des allergies et de l’asthme. En fait, les fragrances sont maintenant considérées parmi le top 5 des principaux allergènes en Amérique du Nord et en Europe. De plus, certaines ont aussi été associées au cancer, à l’intoxication des neurones et du système immunitaire, à des maux de tête et des vertiges. Les fragrances contiennent aussi souvent une quantité élevée de phtalates connus pour déséquilibrer les hormones dans le corps et qui ont été associés au cancer du sein ainsi qu’à des malformations congénitales.

Les PEG (polyéthylène glycol)

Les PEG sont utilisés dans la base de certaines crèmes. Ils peuvent altérer et réduire l’humidité naturelle de la peau et, par le fait même, augmenter les signes de vieillissement de la peau. Ils s’avèrent susceptibles d’être contaminés par le 1,4-dioxane, un solvant synthétique dont l’utilisation intentionnelle est interdite au Canada et qui est susceptible de causer le cancer et d’irriter la peau.

Petrolatum / Gelée de pétrole

La gelée de pétrole (souvent vendue, entre autres, sous la marque « Vaseline ») sert à ajouter de la brillance. Elle est utilisée dans certains produits capillaires, les baumes à lèvres, les rouges à lèvres et les produits hydratants pour peau sensible et ceux destinés aux bébés. Puisqu’elle est dérivée de la pétrochimie, le risque de contamination par des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) cancérigènes est élevé.

Les siloxanes : cyclotetrasiloxanes, cyclopentasiloxane, cyclohexasiloxane et cyclomethicone

Les siloxanes sont des substances chimiques à base de silicone utilisés dans les produits de soins personnels dans le but d’assouplir, de lisser et d’humidifier. Ils constituent un polluant environnemental, s’avèrent nocifs pour les poissons et la faune, agissent comme perturbateurs endocriniens (imitent les hormones dans le corps), sont toxiques pour la reproduction en plus d’être très irritants pour la peau.

Sodium laurel sulfate / Sodium laureth sulfate

Ces ingrédients dérivés de la pétrochimie sont ajoutés dans les shampoings, les savons, les nettoyants et les produits pour le bain afin de les rendre moussant. En plus d’être abrasifs et irritants, ils possèdent des effets perturbant l’équilibre hormonal. Ils peuvent aussi être contaminés par les HAP, des composés cancérigènes.

Triclosan

Le triclosan est une substance antibactérienne très répandue dans les dentifrices, les nettoyants, les savons, les gels désinfectants pour les mains, les désodorisants, les antisudorifiques et la plupart des produits portant la mention « antibactérien ». En plus d’être toxique pour l’environnement, des études ont relié le triclosan à divers problèmes de santé chez l’humain. Il interfère avec la fonction hormonale en imitant l’hormone thyroïdienne. De plus, sa dégradation produit du chloroforme et des dioxines qui s’avèrent cancérigènes.  Enfin, ce produit contribue au développement des bactéries résistantes aux antibiotiques.

Conseils de prévention

  • Lisez les étiquettes et éviter, le plus possible, ces ingrédients, surtout dans les produits pour enfants car leur peau est plus perméable que celle d’un adulte, donc ils en  absorbent beaucoup plus.
  • Évitez les savons antibactériens, ils sont inutiles et un bon lavage de mains avec un savon ordinaire s’avère tout aussi efficace.
  • Utilisez des produits sans fragrances ajoutées ou non parfumés.
  • Essayez les recettes de vos grands-mères, elles sont parfois très efficaces!

Références :

Environmental defence (2012). Les dix plus toxiques, Toronto, http://environmentaldefence.ca/reports/les-dix-plus-toxiques [En ligne], page consultée le 22 décembre 2013.

Environmental defence (2012). The manscape : The dir on toxic ingredients in men’s body care products, Toronto, 28 pages, disponible au http://environmentaldefence.ca/themanscape [En ligne].

Gue, Lisa (2010). Ce qui importe le plus, c’est le contenu, Fondation David Suzuki, Vancouver, 32 pages, disponible au http://www.davidsuzuki.org/fr/publications/rapports/2010/sondage-sur-les-ingredients-toxiques-contenus-dans-nos-produits-cosmetiques/ [En ligne].

Hoitsma, A.K. (2013). Secret scents: How hidden fragrance allergens harm public health, Women’s voices for the earth, 28 pages.

Sarantis, H. et al. (2010). Not so sexy : The health risks of secret chemicals in fragrance, Breast cancer fund, Commonweal and Environmental working group, 44 pages.

Des fragrances qui polluent l’air et rendent malade

Par Mélanie Demers, inf. B.Sc.

Vous avez déjà remarqué le terme « fragrance » dans la liste des ingrédients de vos produits de soins personnels, cosmétiques, produits nettoyants, assouplisseurs de tissus, etc.? Savez-vous ce qu’il en est exactement?

Qu’est-ce qu’une fragrance?

Une fragrance est ce qui donne l’odeur aux produits que vous utilisez. En fait, elle est fabriquée à partir d’un mélange d’une ou plusieurs substances chimiques parmi les 3100 que possède l’industrie pour créer des odeurs. Cependant, la composition d’une fragrance reste presque toujours inconnue du consommateur, car les substances chimiques utilisées pour la créer ne sont pas inscrites dans la liste des ingrédients. Celles-ci sont synthétiques, provenant souvent de la pétrochimie ou des essences naturelles. Finalement, le terme fragrance est utilisé de façon très large afin d’éviter d’en dévoiler les secrets.

Les fragrances et la santé

Les allergies

Les fragrances sont maintenant considérées parmi le top 5 des principaux allergènes en Amérique du Nord et en Europe. L’allergie  est une condition où des symptômes physiques sont causés par l’exposition à des ingrédients contenus dans une fragrance. Cependant, le fait que la composition demeure secrète rend l’allergie difficile à diagnostiquer et à traiter. Par exemple, une personne peut être capable d’identifier le produit parfumé causant l’allergie, mais sans l’information sur les ingrédients, il devient extrêmement complexe d’identifier quel ingrédient, dans le produit, cause l’allergie. C’est un peu comme avoir une allergie alimentaire et n’avoir aucune information plus spécifique que « vous êtes allergique à la nourriture ». Une revue clinique des ingrédients contenus dans les fragrances a trouvé qu’au moins 100 d’entre eux sont reconnus causer des allergies.

Les symptômes ressentis lors d’une allergie à un produit contenant des fragrances peuvent inclure : maux de tête, raideur au niveau de la poitrine et wheezing, diarrhée et vomissements chez l’enfant, irritation des muqueuses, diminution de la fonction respiratoire, asthme, congestion nasale, irritation des voies respiratoires, boutons ou plaques rouges, démangeaisons, rougeurs.

Les perturbateurs endocriniens

Plusieurs substances chimiques industrielles, incluant certaines fragrances, peuvent agir comme perturbateurs endocriniens en interférant avec la production, la libération, le transport, le métabolisme et la liaison des hormones à leurs cibles dans le corps. En effet, certains d’entre eux imitent des hormones, comme les œstrogènes, la testostérone et la thyroïde, et envoient de mauvais signaux. L’exposition aux perturbateurs endocriniens a été associée à de nombreux problèmes de santé, incluant une augmentation du risque de cancer (sein et prostate), toxicité au niveau de la reproduction et des effets sur le fœtus en développement, de même que la prédisposition aux maladies métaboliques (problèmes de thyroïde, obésité).

Les perturbateurs de l’hormone thyroïdienne peuvent  avoir un impact sur le taux optimal de cette hormone qui s’avère crucial pour le développement normal et la croissance du cerveau chez le fœtus, le nouveau-né et le jeune enfant.

Ceux qui imitent les œstrogènes peuvent contribuer au cancer du sein, à la puberté précoce et d’autres problèmes reproducteurs communs. Une femme sur 8 recevra le diagnostic de cancer du sein au cours de sa vie et l’effet cumulatif, de même que l’exposition à long terme aux xénoestrogènes, en constitue un facteur de risque.

Les substances chimiques affectant les hormones masculines peuvent être un facteur d’infertilité, laquelle a augmenté de 20% chez les couples américains entre 1995 et 2002. Les perturbateurs endocriniens ont aussi été impliqués dans des malformations congénitales du système reproducteur masculin comme des testicules non descendus et une malformation du pénis appelée hypospadias. L’incidence de ces 2 conditions a aussi augmenté dans les dernières décennies.

Les produits sans fragrance

Les produits sans fragrance ou parfum existent, mais le marché s’avère très limité. Par exemple, les produits pour le soin des cheveux contiennent presque tous des fragrances. En effet, 96% des shampoings, 98% des revitalisants et 97% des produits coiffants en contiennent. D’autres produits de soins personnels en contiennent aussi : 91% des antisudorifiques, 95% des lotions après rasage, 83% des crèmes à mains et 63% des crèmes solaires. Le maquillage n’est pas en reste non plus. On parle ici de baume hydratant, rouge à lèvres, fond de teint, fard à joues et crayon pour les yeux.

Les produits nettoyants constituent une autre source majeure d’exposition aux allergènes des fragrances. En effet, ces dernières semblent être un constituant important pour l’innovation dans l’industrie des produits d’entretien. Ainsi, du savon pour le lave-vaisselle au détergent pour la lessive en passant par les nettoyants tout usage, la plupart de ces produits sont vendus dans une variété de senteurs pour satisfaire le consommateur. Cependant, ces produits sont beaucoup plus faciles à trouver sans fragrance, dans la plupart des catégories et des marques.

Conseils pour diminuer l’exposition

Il s’avère difficile d’éviter les fragrances ou les parfums, mais il existe tout de même des solutions pour en diminuer l’exposition.

  • Choisir des produits sans fragrances ajoutées.
  • Si vous êtes attaché à votre parfum, essayez d’éliminer les autres produits contenant des fragrances et utilisez votre parfum moins souvent.
  • La propreté n’a pas d’odeur. Choisissez des produits nettoyants sans parfum. Vous pouvez aussi les fabriquer vous-même, de nombreux sites internet et livres sont disponibles pour vous aider.
  • Choisissez des détergents à lessive et des assouplissants à tissus sans odeur. Faites sécher vos vêtements à l’extérieur, ils sentiront naturellement bon.
  • Évitez les rafraîchisseur d’air comme Febreeze, ouvrez les fenêtres, l’aération a bien meilleur goût!

Références :

Environmental defence (2012).The manscape : The dirt on toxic ingredients in men’s body care products, Toronto, 28 pages.

Sarantis, H. et al. (2010). Not so sexy : The health risks od secret chemicals in fragrance, Breast cancer fund, Commonweal and Environmental working group, 44 pages.

Hoitsma, A.K. (2013). Secret scents: How hidden fragrance allergens harm public health, Women’s voices for the earth, 28 pages.