Select Page

Par Mélanie Demers, inf. B.Sc.

Les gens ont tendance à croire que les lois régissent les ingrédients contenus dans les produits de soins  personnels. Cependant, dans plusieurs pays, il revient à l’industrie de démontrer l’innocuité de leurs produits. Mais, le sont-ils réellement?

Des produits pour bébé très appréciés : Johnson & Johnson

Un rapport réalisé en 2009 par the Campaign for Safe Cosmetics a révélé que le shampoing pour bébé de Johnson, tout comme plusieurs autres produits pour le bain destinés aux enfants, contenait 2 carcinogènes non indiqués sur les étiquettes. Depuis, les auteurs de cette étude et l’association des infirmières américaines ont rencontré plusieurs fois les dirigeants de Johnson & Johnson afin de discuter de ces inquiétudes. En réponse aux demandes grandissantes des consommateurs pour des alternatives plus sécuritaires, la compagnie a lancé une nouvelle version « naturelle » de ce shampoing pour bébé qui ne contient pas ces ingrédients. Cependant, la version originale demeure sur le marché à la moitié du coût de la nouvelle.

En 2011, les auteurs ont refaits les mêmes analyses et ont découvert des versions différentes selon le pays où était vendu le shampoing. Pourquoi? Nul ne peut le dire, sauf la compagnie elle-même.

Le quaternium-15 et le formaldéhyde

Le quaternium-15 est un préservatif chimique qui tuent les bactéries en libérant du formaldéhyde. On le retrouve, non seulement dans le shampoing pour bébé de Johnson, mais aussi dans d’autres shampoings, crèmes, produits pour les cheveux, savons, etc. Il s’agit aussi d’un agent chimique pouvant déclencher une réaction allergique et il est considéré comme un allergène de contact parmi les plus importants chez les enfants.

En fait, c’est le formaldéhyde qui est le plus préoccupant. En effet, en juin 2011, le « U.S. Department of Health and Human Services » ont ajouté le formaldéhyde à la liste des carcinogènes reconnus chez l’humain. De plus, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et d’autres organismes ont identifié un lien possible entre l’exposition au formaldéhyde et la leucémie.

Le formaldéhyde présent dans les produits de soins personnels est aussi reconnu pour causer des réactions allergiques au niveau de la peau et des démangeaisons chez certaines personnes. Même si les concentrations de formaldéhyde dans les cosmétiques sont généralement faibles, pour les personnes sensibles, les produits de tous les jours peuvent en contenir assez pour déclencher une réaction. Afin de prévenir le développement d’allergies au formaldéhyde, les spécialistes recommandent que les enfants évitent l’exposition aux produits en contenant.

Plusieurs autres préservatifs libérant du formaldéhyde se retrouvent dans de nombreux autres produits de soins personnels, incluant ceux destinés aux enfants. Ceux-ci incluent le DMDM hydantoin, 2-bromo-2-nitropropane-1,3 diol (Bronopol), imidazolidinyle urea, diazolidinyl urea et le sodium hydroxymethylglycinate.

Le 1,4-dioxane

Le 1,4-dioxane est largement reconnu comme carcinogène dans les études chez les animaux. Ce produit est libéré comme sous-produit du processus d’éthoxylation, pendant lequel différents produits chimiques sont utilisés avec l’oxyde d’éthylène afin de les rendre plus solubles et, dans le cas des produits de soins personnels, les rendre plus doux pour la peau.

Plusieurs ingrédients communs sont susceptibles d’être contaminés avec le 1,4-dioxane, incluant le sodium laureth sulfate, ceteareth-20, PEG-100 stearate, polyéthylène et d’autres ingrédients commençant par « PEG » ou se terminant avec le suffixe « eth ».

Comment ces produits peuvent-ils causer du tort à nos enfants?

Les enfants sont particulièrement vulnérables aux agents chimiques. Leur cerveau, leur système nerveux et les autres organes sont en plein développement et des substances  qui ont un petit effet sur l’adulte peut contribuer à des problèmes développementaux chez l’enfant.

La barrière de sang qui protège le cerveau de ces agents chimiques n’est pas complètement développée chez les bébés. De plus, ces derniers ingèrent des produits conçus pour usage externe seulement en mettant leurs doigts, mains, orteils, jouets et autres objets dans leur bouche. Leur peau est aussi plus perméable que celle d’un adulte permettant ainsi à une plus grande quantité de produit chimique d’être absorbée.

Conseils de prévention

  •  Lisez les étiquettes et évitez les produits contenant les substances mentionnées précédemment.
  •  Un bébé n’a pas besoin d’être lavé tous les jours afin de préserver l’huile naturelle qui protège sa peau.
  •  Voici des marques de produits pour bébé qui peuvent vous guider : Avalon, Burt’s Bees, California Baby, Terressentials, Druide, Douce  Mousse, Aubrey Organics, Green Beaver, Pur & Pure, Mission Nature, Souris Verte.
  •  Et passez un moment agréable avec bébé pendant son bain!

Références :

Boutique La Câlinerie inc. : Boutique en ligne http://www.lacalinerie.com/fr/boutique/soins-famille/shampoing-soins-cheveux.html [En ligne], page consultée le 10 septembre 2013.

Silver, Larry B. (2007). Practice Prevention: Baby Care Products, Learning and Developmental Disabilities Initiative, http://www.healthandenvironment.org/initiatives/learning/r/prevention [En ligne], page consultée le 6 septembre 2013.

The Campaign for Safe Cosmetics, Baby’s tub is still toxic, http://www.safecosmetics.org/article.php?id=887 [En ligne], page consultée le 6 septembre 2013.

%d blogueurs aiment cette page :